Après avoir dit au revoir à la famille Française qui était avec nous à Mazatlan, nous partirons chacun de notre côté et nous continuerons notre road trip en direction de San Blas 😉 On trouve un endroit au port paisible au premier abord!

 

 

 

Paisible? Je vous disais paisible au premier abord… Car à partir de 17 heure c’est une catastrophe… On ne le savait pas… Ils s’appellent “les Jejenes”, ça se prononce “Rérène” en Espagnol et se sont d’innombrables petits moustiques  qui viennent vous piquer en nombre dès la fin de l’après midi… Quand vous vous en rendez compte, c’est déjà trop tard et la démangeaison occasionnée par ces piqûres ferait passer les piqûres de moustiques pour de joyeuses taquineries! Nous aurons passé une nuit très très compliquée avec ces “Jejenes”à cause de leurs piqûres  🙁

 

 

 

Le lendemain matin, après une nuit agitée, on décide d’aller à l’un des points d’observation du parc national de La Tovara qui est situé à deux kilomètres (1,2 miles) de San Blas : C’est l’occasion d’admirer une belle variété de mangroves où vivent des tortues et des oiseaux et des alligators dont voici une vidéo et quelques photos!

 

 

 

 

 

 

 

Puis nous continuons notre route en direction de Tepic qui est la capitale de l’Etat de Nayarit et une grande partie de la ville conserve son atmosphère coloniale… Nous y resterons quelques jours et nous débuterons la visite de la ville par le centre historique et il est très agréable de se balader dans les rues!

 

 

 

Au loin sur la place principale dans le centre ville, on aperçoit la Cathédrale de Tepic, siège du temple catholique du diocèse de Guadalajara.

 

 

 

Nous pourrons rentrer dans la cathédrale et prendre quelques photos…

 

 

 

 

Cette fresque est à l’extérieur de la cathédrale devant l’entrée…

 

 

Voici le palais du Gouverneur qui a été construit entre 1870 et 1885.

 

 

 

Après la visite du centre historique, nous nous arrêtons dans un bar restaurant qui nous préparera un bon café à l’italienne!

 

 

En repartant vers notre camion, nous apercevons le mausolée crée par Antonia Rivas Merca qui représente les héros de l’indépendance du Mexique : “El Angel ” qui date de 1910.

 

 

Tepic est aussi une ville dynamique où l’on trouve des entreprises commerciales, industrielles et agricoles. D’ailleurs, juste en dessous, vous pouvez voir des camions transportant des cannes à sucre dans l’usine de transformation. Imaginez vous entrain de parcourir cette rue : L’odeur qui y règne est très particulière, des effluves de sucre stagnent durant des heures dans les alentours!

 

 

 

Nous avons entendu le soir de notre arrivée de la musique et le lendemain nous décidons d’aller faire un tour à la Féria de Nayarit : C’est une foire populaire ou une fête foraine où se mêle concerts, spectacles équestres et il y a des concours d animaux de ferme en même temps ! On y trouve aussi des expositions artisanales et d’autres stands dédiés à dégustation gastronomique des différentes régions que nous avons bien sur parcourus 😉

 

 

 

 

 

 

 

 

Nico fait la connaissance d’un mexicain qui lui donne une information très intéressante : une boutique de pâtisserie à la Française existe sur Tepic! Comme nous sommes curieux et gourmands, nous sommes allés faire un tour là-bas (c’était à une demi heure de notre camion à pied) . C’est vrai que les pâtisseries étaient vraiment délicieuses! La tarte aux citrons, les cakes aux oranges, aux mandarines et la forêt noir étaient franchement « à tomber par terre ». Les mots me manquent tellement c’était bon, frais et nos papilles ont adoré !

 

Voici la pâtisserie juste en dessous et leur page Facebook. Nous aurons fait une belle rencontre avec les propriétaires!

https://www.facebook.com/Sucretchocolat/

 

 

Voici la belle devanture de leur pâtisserie!

 

Nous irons le soir même goutter aux “Tamales” du Combi bleu qui stationne tous les soirs juste à coté du parking de Walmart à Tepic!

Alors qu’est qu’un “tamales” ? Le tamales est une papillote cuit à la vapeur enveloppée de feuilles de maïs et ils peuvent être sucré (au chocolat, à la goyave) ou salé (au porc, au poulet ou au bœuf avec des sauces plus ou moins fortes et pimentées)  🙂

 

 

Nous devions continuer notre road trip mais Nico s’est aperçu que notre camion avait une petite fuite sur le réseau d’air. Pour les novices comme moi, un fuite d’air veut dire : impossibilité ou difficulté à passer les vitesses et pas de frein donc impossible de bouger le camion car les freins sont bloqués… Alors avant d’en arriver là, Nico va prendre le temps de réparer tout ça! En parallèle, nous recevons des messages de la famille Française qui auraient des difficultés avec leur camion… Nous décidons de les attendre et Nico pourra regarder leur camion quand ils arriveront sur Tepic afin de comprendre ce qu’il se passe 😉

Après vérification du deuxième camion par Nico le résultat tombe : il faut changer un des croisillons de l’arbre de transmission qui bien sur n’est pas disponible au Mexique et la seconde surprise est que le camion n’a pas de frein sur le train arrière…

 

 

,

 

Suite à une discussion avec la secrétaire du magasin de pièces détachées pour nous aider à trouver un endroit agréable et sympa pour nous poser avec nos camions. Elle nous indique plusieurs places et nous déciderons avec la deuxième famille de nous trouver un coin pas très loin de Tepic en attendant de recevoir les pièces venant de France pour nos camions et qui seront acheminées à la pâtisserie “Sucre et Chocolat” de nos amis !

Allez, nous continuons notre route et la prochaine destination sera en direction de l’océan! J’ai hâte de vous faire découvrir le joli village de Chacala 🙂

A bientôt!

Nico et Isa