Nous voilà sortie de New York, nous avons eu très froid et on a même attrapé une bonne grève tous les 2 qui nous a mis KO pendant plusieurs semaines donc un peu de chaleur nous fera du bien ;-). Nous partons en direction de la  Floride! Vive le soleil et les plages de sables blancs!

 

 

Les beaux paysages de nuit seront de courtes durées…

Nous somme à 20 km de notre arrivée… Nico a essayé d’éviter une barre de fer qui était en plein milieu de la route… Un bruit effroyable se fait entendre dans la cabine, une grosse embardée sur les deux voies, gros freinage et on se retrouve arrêté sur le bas côté de la route à moitié dans l’herbe à moitié sur la route. On  reprend nos esprits. On descend du camion…  Après inspection du camion, les pneus avants sont intacts mais on ne peut pas en dire autant des pneus arrières! Le pneu arrière droit est complètement éclaté. Nico essaie de mettre le cric  pour changer la roue mais il s’enfonce dans la terre humide (pas de bol pour nous!) Pas moyen de le mettre en place. Après plusieurs tentatives, on se résout à appeler la police de l’autoroute qui arrive 30 min plus tard (il est 19H30). Des policiers venus nous aider prennent tout en charge : Ils appellent les dépanneurs, ils expliquent que nous avons un camion PL qui est sur l’autoroute et que l’on vient de crever…

Ah, oui, nous avons oublié de vous dire que la crevaison s’est déroulé la veille du jour de l’an!!! Beaucoup d’entreprises sont fermées pendant les vacances!!!

Les policiers appellent au moins une dizaine d’entreprise de remorquage et nous annonce que le dépannage coutera 4000 dollars… On est dépité… Nico discute avec eux et il y aurait une autre solution!  Pourquoi ne pas contacter une entreprise qui changera notre roue sur place ? Et de nouveau, ils appellent d’autres entreprises! Quelques minutes plus tard c’est bon! Ouf, une entreprise viendra dans quelques heures… Mais celui qui devait nous dépanner n’avait pas l’information que nous avions un camion poids lourd donc rebelote, nous patientons de nouveau… Il est 20H30… Le dépanneur nous dit que quelqu’un passera dans quelques heures avec les bons outils cette fois-ci…  Et les policiers repartent en nous disant qu’ils repasseront dans la soirée pour savoir où nous en sommes!

Il est bientôt 22H30, la police revient et nous sommes toujours sans nouvelle du dépanneur. Nous leur indiquons que personne est intervenue sur le camion et là, un des policiers rappelle la société de dépannage… Ce policier nous dit que l’intervention ne devrait plus trop tarder! En attendant, on essaie de discuter avec les policiers qui restent avec nous. Je demande s’ils restent avec nous un moment et l’un des policiers me dit “tant que nous n’avons pas d’intervention, on reste avec vous”… Je suis rassurée… Mais ce fut de courte durée car une intervention arrive pour les policiers. Ils repartent avec les voitures équipées de V8 qui font un bruit d’enfer! Et là, on se rend compte de la puissance des moteurs V8 modifiée pour la police… Crissement de pneus et nous revoilà de nouveau seuls…

Nous attendons toujours la dépanneuse. Il est minuit passé… Les policiers sont de retour et sont surpris de nous voir encore sur le bord de la route… Nous leur disons de nouveau que nous patientons… Pas de nouvelle de la dépanneuse… Un des policiers entre dans son véhicule, il rappelle encore une fois la société et il met une “brasse monumentale” à la société. Une heure après on avait le dépanneur !!!

Il a fallu bloquer une voie de l’autoroute, déplacer le camion sur la voie et hop, la roue est enlevée, les écrous de jante sont tombés. Le premier voile aussi mais nous voilà face au pneu éclaté et écrasé sur la deuxième partie de la jante…

 

 

Après 15 bonnes minutes de galère à 4 (2 policiers + le dépanneur et Nicola) ; Ils sont enfin arrivés à enlever le reste de la carcasse du pneu! Puis nettoyage de la gante, graissage et hop 10 minutes plus tard, le pneu est remonté et gonflé. On remet la roue sur le camion ; La carcasse explosé va dans le camion du dépanneur et hop, on reprend la route escorté par la police ainsi que le dépanneur puis on se retrouve sur le parking d’une station service pour faire les papiers…

Il est 2 h du mat… On est très fatigué! On fait les papiers on discute un peu et bien sûr, on remercie les policiers et le dépanneur (vraiment adorables!) Bon, pour la facture bonne surprise : c’est 380 dollars.  On s’attendait a bien plus surtout pour un jour férié de nuit sur une autoroute!

Allez hop, au dodo et c’est bien mérité!!

Voici le pneu en miette ci-dessous…

 

 

 

Nous reprendrons la route le lendemain matin pour faire les 20 km restant pour arriver à notre pont de chute!

 

 

Nous voilà enfin à Jacksonville en Floride et nous voyons nos premiers palmiers et enfin du soleil !!!

 

 

 

A cette époque de l’année l’eau est trop froide, c’est bien dommage car la vue est superbe… Nous resterons quelques jours pour nous ressourcer un peu et nous remettre de nos émotions donc pas de visite de la ville! Nous serons au calme…

 

 

Le coucher de soleil…

 

 

 

Nous fêterons la nouvelle année en Floride! Suite à notre gros rhume, nous retrouvons tout juste nos sens… Notre odorat et nos papilles sont de nouveaux “opérationnels” et c’est pas trop tôt!! Donc pour fêter ça, nous ouvrons notre seule conserve de foie gras que nous avions dans notre camion! C’est un délice avec notre pain fait maison!!

 

 

 

Nous profiterons de ce moment de repos pour observer la faune

 

 

 

 

Petite vidéo des oiseaux dans le secteur…

 

 

On continuera notre voyage sur les routes de Floride! Prochain post : Sainte Augustine…

@ bientôt,

Nico et Isa